Transformation numérique : les livres à offrir

Pour les cadeaux de Noël de dernière minute, les librairies et les sites e-commerce regorgent d’ouvrages à offrir. Les professionnels les plus consciencieux apprécieront ces récents essais sur l’avenir numérique de l’entreprise.

« Transformation digitale, l’avènement des plateformes », par Gilles Babinet, aux éditions Le Passeur

Dans cet ouvrage, Gilles Babinet, le digital champion représentant La France auprès de la Commission européenne, évoque « une révolution de l’information, silencieuse, presque invisible, et pour autant d’une puissance inégalée ». La transformation numérique de l’économie a fait s’avancer au premier plan les entreprises les plus dynamiques du moment (Google, Apple, Baidu, Xiaomi, etc). L’expert appelle les leaders d’hier à relever la tête et à adopter eux aussi le modèle de « l’entreprise plateforme ». Selon lui, les entreprises ont vocation à se situer au cœur d’un système d’interactions avec des clients, des fournisseurs et des salariés pour remplir leurs missions. Pour réussir, elles automatiseront de plus en plus leurs actions. Le changement est évidemment profond, autant en termes de communication et de technologie que de management, de sécurité et de positionnement au sein d’écosystèmes économiques. La maturité numérique est un travail au long cours .

« Le Guide de la transformation digitale », par Vincent Ducrey et Emmanuel Vivier, aux éditions Eyrolles

14 tendances technologiques pour « changer le monde » et 6 chantiers à mettre en œuvre pour s’adapter au nouveau contexte numérique. Vincent Ducrey et Emmanuel Vivier accompagne depuis quinze ans des entreprises dans leur réorganisation numérique. En 2012, ils ont crée le Hub Institute, un think tank spécialisé dans la veille sur l’innovation numérique et le conseil stratégique . Ce livre pratique fait le point sur les méthodes de la transformation, celles du duo mais aussi celles d’une vingtaine de décideurs. Il liste également les cent start-up qui vont changer 10 industries traditionnelles. En conclusion, un lexique décrypte le jargon des informaticiens et des « hackers de croissance ».

« Le Consommateur digital », par Nicolas Riou avec la participation de Patrick Hoffstetter, aux éditions Eyrolles.

Pour écrire ce livre, l’expert du marketing Nicolas Riou a beaucoup discuté avec l’ancien directeur du numérique de Renault, Patrick Hoffstetter . « Uberconsommateur » ou « consommateur 4.0 », le client d’aujourd’hui n’a plus les mêmes exigences qu’hier. Il s’est bel et bien transformé. Habitué à l’instantanéité d’un service en ligne, il ne supporte plus d’attendre. Toujours connecté, il compare les offres en quelques clics et discute avec ses « amis » ou les membres de sa communauté avant d’acheter. Le persuader par une communication du bas vers le haut ne suffit plus à lui vendre quelque chose. Les deux professionnels dressent le portrait du nouveau consommateur.

Et aussi :

« Quand le digital défie l’Etat de droit », par Olivier Itéanu, aux éditions Eyrolles Pour l’auteur, avocat spécialiste du droit du numérique, Google, Facebook, LinkedIn, Microsoft et les autres gloires de la high-tech américaine se moquent du droit européen sous couvert de discours libertariens, en vue de grignoter des parts de marché sur le Vieux Continent .

« La nouvelle servitude volontaire. Enquête sur le projet politique de la Silicon Valley », par Philippe Vion-Dury, aux éditions FYP. A coup d’algorithmes, les entreprises de la Silicon Valley façonnent un projet politique. Pour l’auteur, les modèles prédictifs et les objets connectés ouvrent la voie à une société de contrôle. Refuser ces technologies semble difficile pour beaucoup d’individus qui redoutent de se couper de la société. C’est une nouvelle servitude volontaire, quatre siècles après La Boétie.
En savoir plus sur http://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/0211591588132-transformation-numerique-les-livres-a-offrir-303755.php?hm88lpEC69tH3gsg.99

Leave a Comment