Salesforce, 26000 emplois directs en France d’ici 2020

Selon une étude d’IDC, l’économie autour de Salesforce devrait générer dans le monde 1,9 million d’emplois directs et un chiffre d’affaires de 389 milliards de dollars d’ici 2020. En France, cela représenterait 26 000 emplois et 6,5 milliards de dollars.

L’impact de Salesforce sur l’économie va au-delà de Salesforce. Selon une étude d’IDC, l’écosystème du leader mondial de la gestion de la relation client devrait, d’ici 2020, générer 1,9 millions d’emplois directs dans le monde et apporter 389 milliards de dollars supplémentaires au PIB mondial. Les créations d’emplois indirects pourraient atteindre 2,8 millions sur la même période.

VERTUS DU CLOUD SUR LES ENTREPRISES

Des promesses que le cabinet d’études de marché justifie par la croissance à deux chiffres de l’entreprise de Marc Benioff et par les vertus de ses services cloud sur les entreprises qui les utilisent. Leur utilisation se traduit pour les clients par des gains d’agilité, d’efficacité opérationnelle… et de chiffre d’affaires.

Pour 1 dollars de revenu généré par Salesforce, son écosystème récupère 4,14 dollars. Car en plus de l’abonnement aux services du groupe californien, le client fait souvent appel aux services de sociétés de conseil, d’intégration ou de logiciels. Salesforce met en plus sa plateforme cloud à la disposition des développeurs pour qu’ils créent des applis connectées à ses services. A travers sa place de marché AppExchange, il offre aussi aux éditeurs de logiciels le moyen de vendre sur sa plateforme leurs produits en tant que services cloud. C’est ainsi qu’elle propose aujourd’hui près de 3100 applis téléchargées déjà plus de 4 millions de fois.

 

DEUX TIERS DES EMPLOIS AUX ÉTATS-UNIS

Les Etats-Unis, où Salesforce réalise environ 70% de son chiffre d’affaires, devraient récolter les deux-tiers des créations d’emplois et de valeur d’ici 2020. En France, l’économie autour de cette entreprise devrait générer 26 000 emplois directs et 75 000 emplois indirects et enrichir le PIB de 6,5 milliards de dollars d’ici 2020.

Créé en 1999, Salesforce est en passe de devenir le cinquième éditeur de logiciels mondial, derrière les géants historiques du secteur, Microsoft, Oracle, IBM et SAP. Sur l’exercice fiscal à clôturer le 31 janvier 2017, il s’attend à un chiffre d’affaires approchant les 8,3 milliards de dollars, en croissance de 20 à 25%.

Comments are closed.