Les données de 15 millions de clients de T-Mobile piratées

formation informatique

formation informatique

Les hackers se sont attaqués à une entreprise d’assurance ayant accès aux données de l’opérateur téléphonique.

Mieux que l’attaque frontale, l’intrusion latérale. Les données de 15 millions de clients de l’opérateur téléphonique T-Mobile ont été volée par des pirates qui ont exploité une faille chez Experian, numéro un mondial de la gestion du risque crédit à la consommation. Comme l’explique le magazine spécialisé Wired, Experian évaluait pour T-Mobile ses clients souhaitant une offre de financement pour des téléphones ou des abonnements.

Les données volées sont importantes : noms, adresses, date de naissance, numéro de sécurité sociale, permis de conduire et passeport. Selon Experian et T-Mobile, les données bancaires des clients n’auraient pas été atteintes. Néanmoins, comme l’explique Wired, « les données clients volées peuvent toujours être utilisées pour constituer des profils pour ensuite usurper des identités ».

Un vol datant du 15 septembre

Le parquet du Connecticut a annoncé l’ouverture d’une instruction judiciaire sur cette affaire et Experian a dit qu’il mènerait ses propres investigations. Experian a expliqué qu’il avait découvert le vol de données de clients de T-Mobile le 15 septembre. Les clients concernés sont ceux ayant demandé des offres de financement dans les deux dernières années.

« Il est évident que nous n’apprécions guère cette intrusion et nous examinerons avec le plus grand soin notre relation avec Experian », déclare John Legere dans un communiqué publié sur le site de l’opérateur télécoms. Experian est la dernière victime en date de cyberattaques de grande ampleur qui ont abouti au vol de millions, voire de dizaines de millions, de données confidentielles. Le gouvernement américain en a fait les frais cette année, avec 21 millions de fonctionnaires touchés et près de 5,6 millions d’empreintes digitales volées , après JPMorgan Chase l’an passé et Target en 2013.

2ème intrusion en 3 ans

C’est également la deuxième intrusion informatique liée à Experian, la première indirectement toutefois. Experian avait acheté en 2012 une société qui avait été victime auparavant d’un vol massif de données, en l’occurrence les numéros de sécurité sociale de 200 millions d’Américains. Quatre Etats américains au moins, dont le Connecticut, avaient enquêté sur cet incident.

T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom, comptait près de 59 millions d’abonnés au 30 juin. Son action perdait 1,3% en après-Bourse.

 

Comments are closed.