Assurer les cyber-risques : un marché de 7,5 milliards de dollars en 2020

En moyenne le piratage d’une entreprise coûte 3,79 millions de dollars à la victime, d’où l’importance de se doter d’une assurance dédiée à ce type de menace. Pour les assureurs, le marché des risques cyber pourrait représenter 7,5 milliards de dollars en 2020.

Cogitem formation informatique

Cogitem formation informatique

Sony en a fait l’amer expérience en 2011, quand une brèche dans leur réseau Playstation a permis à des pirates de siphonner 77 millions de comptes clients et coûté 170 millions de dollars à l’entreprise japonaise. La perte ne sera pas remboursée par l’assurance, qui ne couvre pas les risques cyber. Sony retient la leçon, rapporte un article de Tech Crunch. Quand une nouvelle attaque en 2014 lui fait perdre 100 millions de dollars, l’industriel a eu le temps de se doter d’une assurance taillée pour recouvrir les dégâts infligés par les pirates.

 

62% DES VICTIMES SONT DES PME

Selon l’étude de Verizon 2016 Data breach investigation report, la stratégie de Sony devrait inspirer petits et grands. Les multinationales ne sont pas les seules cibles des pirates, 62% des victimes de cyber attaques sont des PME. Et le coût moyen d’une faille s’élève à 3,79 millions de dollars, rappellent Tech Cruch et IBM dans son étude 2015 Cost of data breach study.

 

UN MARCHÉ EN CROISSANCE

De plus en plus, le risque cyber imprime les esprits des entreprises. 59% des organisations inclut une cyber assurance dans leur plan stratégique. Pour les assurances, les cyber-risques représentent un marché fructueux. En quelques années aux Etats-Unis, le nombre de cyber assurances est passé de 10 à 50 et en 2015, elles ont généré un bénéfice de 2,75 milliards de dollars. Selon une étude PwC, ce montant devrait atteindre 7,5 milliards en 2020.

Comments are closed.